le Festival NdjamVi, 9ème édition

07-12-2015

 

Reportage : le Festival NdjamVi, 9ème édition

LE FESTIVAL NdjamVi VIT :

Malgré d’énormes difficultés, le festival NdjamVi continue son aventure dans la promotion et la valorisation de la musique tchadienne. Après 9 éditions, NdjamVi est devenu aujourd’hui un cadre d’épanouissement, de brassage, d’échange, de partage et de communion non seulement aux artistes mais à toute la jeunesse tchadienne.                                                 KONO Jonathan

Lancé officiellement le 25 novembre 2015 à l’Espace Talino Manu par le Ministre de Culture, Jeunesse et Sport, BETEL MIAROM, la 9ème édition du festival NdjamVi s’est déroulée du 25 au 28 novembre à N’Djamena. Il est placé sous le thème : Musique et Développement humain. Ce qui a permis aux artistes de débattre au cours d’une table ronde deux thèmes d’actualités sur le rôle de l’artiste dans le processus de la bonne gouvernance ainsi que les conditions et modes de fonctionnement des différents réseaux de diffusion.

Pour le Directeur Artistique dudit festival, Nguinambaye Ndoua Manassé, si le festival NdjamVi a survécu 9 années aujourd’hui, c’est au prix d’un sacrifice. C’est aussi grâce à la bonne volonté des partenaires, des artistes, des organes de presse qui ne cesse de soutenir cette industrie malgré des moyens très limités.

Habituellement organisé à l’espace Fest Africa, le village du festival de cette édition est délocalisé à l’espace Talino Manu pour des raisons sécuritaires actuelles.

Toutefois, cela n’a pas empêché les organisateurs de respecter à plus de 100% leur programmation de N’Djamena : celle d’organiser des créations, des concerts, des expositions, des rencontres professionnelles, des visites touristiques. Néanmoins, il faut rappeler ici que la 2ème partie de NdjamVi, prévue du 29 au 30 novembre à Mongo dans le Guerra n’a pas eu lieu pour des raisons d’ordre financière.

Toutefois, d’après le Directeur Artistique, le bilan de cette 9ème édition du festival NdjamVi est globalement satisfaisant. Les rencontres professionnelles ont abouti à une déclaration dite de N’Djamena dont l’un des points est la libre circulation de l’artiste et de son œuvre à travers l’Afrique Centrale. Le Ministre de la Culture s’est engagé à parler avec ses paires de la sous-région à ce sujet. L’aboutissement de ce projet sera un boom artistique et musical dans notre sous-région d’Afrique Centrale.

Notons également que l’office Tchadien du Tourisme, partenaire de NdjamVi depuis la 5ème édition s’est illustré encore cette année à travers l’animation d’un stand au village artistique aux côtés des autres partenaires. Cette exposition a permis à l’OTT de montrer au public la diversité touristique, artistique et culturelle et notre beau pays le Tchad, berceau de l’humanité.

Crée depuis 2007, le festival NdjamVi n’a pas manqué d’honorer chaque année à son rendez-vous. Celle d’offrir à la jeunesse tchadienne un cadre d’expression, de promotion et de valorisation de musique tchadienne. C’est la principale et la plus importante rencontre culturelle et artistique au Tchad en termes de longévité et de régularité disait un artiste.

Le rendez-vous est pris pour la 10ème édition en date du 21 au 27 novembre 2016 à N’Djamena.

Actualité
Hôtels
Météo
Convertisseur Devises
Sondage